Une courte histoire de la folie

Les tableaux d’Une courte histoire de la folie nous emmènent à travers l’histoire des traitements de la maladie mentale au Québec, de la fin du 19e siècle aux années 2010, par le biais de la danse contemporaine. Dans des lieux évocateurs, les solitudes prennent plusieurs visages, que ce soit dans la blancheur des institutions, dans l’œil d’une femme fascinée par un feu de circulation, ou au cœur d’une chambre d’adolescentes. Le langage des corps, comme autant de regards sur une réalité qui existe au-delà des époques.