11 février 2023 au Liberté à Rennes // Festival Travelling Sauvetage acharné de la mémoire et des sentiments

Sauvetage acharné de la mémoire et des sentiments

On a envie de se souvenir, de ne pas oublier, de ne pas passer à autre chose. Les luttes passées font référence pour tirer notre épingle du jeu dans celles du présent. Dans le contexte des mouvements sociaux dus à la hausse vertigineuse des prix au Chili en 2019, notamment celui du ticket de métro, Ciné-Corps en collaboration avec le festival Bestias Danzantes programmé par Mayo Rodriguez proposent une sélection de films de danse depuis la fin du monde.

Entrée gratuite

CALLE

Durée: 5 minutesAnnée: 2009Chorégraphe(s): Yasminee Lepe Réalisateur(s): Francisco BagnaraInterprète(s): Yasminee Lepe Camera: Paulo FernándezMúsique: José Miguel Candela

Extrait du film documentaire « DANZAS CALLE »
Un projet de préservation de l’héritage social et architectural, porté par de la danse contemporaine.
Ce projet a vu le jour en 2009 dans le but de créer une cartographie des corps dansants des danseurs chiliens dans des espaces du centre-ville historique à Santiago du Chili.

RUANG

Durée: 6 minutes 25Année: 2021Réalisateur(s): Belén Vega

Nous créons un monde parallèle, un gérondif d’actions et de sentiments. Un espace tiers hors du temps qui est tien et mien. Nous avons appris pour être où nous sommes. Notre place est le monde entier. Et nous vivons la nouveauté, une ineffable rencontre.

VIOLENCE

Durée: 7 minutes 15Année: 2017Réalisateur(s): Nicolás Ferrada Koch et Yeimy Navarro León

La violence représentée dans quatre corps qui dansent pour la ville de Santiago. Une décharge physique qui met en évidence l’agressivité de la coexistence humaine.

SI VIAJAMOS NOS TRANSFORMAMOS

Durée: 5 minutes 33Année: 2017Réalisateur(s): Felipe Lira

Arrêts invisibles, couples amoureux, adultes en recherche d’indépendance. Routes suspendues par l’attente, carrefour où la danse montre sa ruse et agit là où l’humanité doute.

SHEEP

Durée: 28 minutes 40Année: 2021Réalisateur(s): La Obstinada Memoria del Viento, Martín Alonso

Les traces laissées par le mouvement des travailleurs de Magallanes entre 1911 et 1926 et leur mémoire sémantique, à travers un récit poétique conté depuis la fin du monde.